L'église Saint-Rémi et Saint-Médard

 L'église Saint-Rémi et Saint-Médard de Rouveroy est classée par Arrêté Royale depuis le 24/05/1991

Visite guidée de l'église Saint-Rémi et Saint-Médard

Monument classé depuis 1991 par la Région Wallonne.

Alors prenez contact avec Alexandre JAUPART, trésorier de la Fabrique d'Eglise, au 0497/726547 ou par e-mail en complétant le formulaire.

Il vous fera une visite guidée de notre belle église et vous expliquera son histoire et son évolution dans le temps.

Les visites se font sur rendez-vous de préférence le week-end ou après 18h durant la semaine.

Décret de Mgr Harpigny décrétant la modification du nom de l'église paroissiale et de la Fabrique d'Eglise de Rouveroy

Description :

Édifice hétérogène modifié et restauré aux XVIIIe et XIXe siècles.

Plan comportant une nef de quatre travées avec collatéraux dont les retours enserrent une tour de façade, des chapelles latérales d’une travée droite à chevet semi-hexagonal formant pseudo-transept et un chœur de même forme.

Chapelle sur d’aspect gothique ; tour, nef, chapelle latérale nord et chœur en grande partie du XVIIIe siècles.

Collatéraux partiellement du XVIe siècles agrandis d’une travée à l’ouest et restaurés au 19 siècles.

Coiffée d’une flèche octogonale ardoisée, tour en grès de Bray, datée de 1719 par les ancres de l’étage des ouïes en plein cintre.

Portail classique en plein cintre entaillé entaillé d’une petite gorge et inscrit dans un panneau rectangulaire à refends et croisettes surmonté d’une corniche.

De part et d’autre, reste de soubassement biseauté.

A l’intérieur, rez-de-chaussée couvert d’une voûte gothique du XVIe siècles.

Retours des collatéraux éclairés par une baie circulaire du XIXe siècles.

Sur soubassement partiellement du XVIe siècles, en pierre de grand appareil terminé en biseau, collatéral sud en briques et pierre calcaire éclairé par quatre fenêtre néogothique -.

Collatéral nord en moellons et briques, éclairé également par quatre fenêtre en arc brisé et encadrement ébrasé, les deux grande remontant vraisemblablement au XVIe siècles ou en parties, la suivante étant probablement du XVIIIe siècles et la dernière du XIVe siècles.

Au sud, chapelle latéral en gothique hennuyer, construite en pierre de grand appareil et éclairée dans la travée droite et dans le plan oblique par une grande fenêtre à encadrement  ébrasé en arc brisé, sous archivolte prolongée en larmier.

Au chevet, 3ème baie de même type mais plus courte et aveugle.

Au nord, chapelle latéral en moellons aux angles chaînés, éclairée à la travée droite et dans le pan coupé par une fenêtre du XVIIIe siècles, en plein cintre apparentée au point de vue style à celle du chœur par son encadrement de pierre harpée entaillé d’une gorge.

 Sur très haut soubassement en pierre de grand appareil, chœur en brique et pierre de la 1ère moitié du XVIIIe siècles, renforcé au angles par de larges chaînages et éclairé par trois grandes fenêtres en cintre surbaissé à encadrement de pierre en harpe, arasé au-dessus de l’arc et entaillé d’une large gorge.

Bâtière unique d’ardoise se prolongeant jusqu’au chœur et recoupée par les bâtières transversales couvrant les chapelles latérales.

Intérieur enduit et peint y compris les colonnes de style gothique hennuyer, portant des arcs brisés entaillés d’une gorge, séparent la nef des bas côtés.

Voûte en berceau sur le nef et plafond plat sur les bas côtés et les chapelles latérales.

Autels latéraux baroques avec table d’autel en marbre et retable en bois peint, partiellement doré, fin du XVIIe et début du XVIIIe siècles.

Bustes de St Médard et de St Eloi, bois peint et rehauts dorés fin du XVIIe et début du XVIIIe siècles.

Statues de St Augustin d’Hippone ( ?) bois polychromé, fin du XVIIe siècles.

Nombreuses dalles et monument funéraires, XVIIe, XVIIIe et XIXe siècles ; parmi ceux-ci dans la chapelle latérale sud, monument de Guillebert de Bousies (?1618) avec nouveau né en relief.

A l’extérieur, à l’angle du collatéral sud, croix funéraire du XVIIIe siècle.