La Houblonnière SRA (ASIS ASBL)

Coordonnées :

ASBL ACIS Le Brasier

SRA La Houblonnière – Site de Rouveroy

33, rue Sainte-Barbe
7120 ROUVEROY

Tél : 064/31.16.56  Fax : 064/31.16.58

E-Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Comité de Direction du Brasier :

 

Directeur : Pierre GODART

Directeur pédagogique : Philippe MEUTER

Directeur Administratif : Christian BROHEE

Personnel de La Houblonnière (Rouveroy) :

Gestionnaire Pédagogique: Séverine DESMARETS

Chef-éducateur : Isabelle DAGRAIN

- 2 équipes éducatives :

  • Equipe résidentielle : 12.5 ETP
  • Equipe occupationnelle Le Rigneu : 6 ETP

- Equipe entretien : 3 ETP

  • 1/2 assistante sociale
  • 1/4 psychologue
  • 1/2 ergothérapeute

- Interventions et collaboration avec le personnel du Brasier (kiné, logopède, chauffeurs, personnel administratif)

Population accueillie :

La Houblonnière accueille et héberge 35 personnes adultes, des deux sexes, présentant un handicap mental léger, modéré ou sévère.

Les personnes présentent aussi d’autres troubles tels que l’épilepsie, troubles du comportement, problèmes de santés divers (pulmonaire, cardiaque, …), maladies génétiques,….

Infrastructure :

Les bénéficiaires sont accueillis dans une structure confortable et chaleureuse :

  • Chambres meublés individuelles ou doubles avec salle d’eau intégrée ou à proximité ;
  • Chambre aménagée pour couples
  • 3 salons, espaces TV
  • 2 salles à manger
  • 1 salle multifonctionnelle (Le Foyer)
  • 1 snoezelen / espace détente

Tout ceci sis sur un site de 1 hectare en pleine campagne

1. Historique

 

La création du Service Résidentiel pour Adultes « La Houblonnière » est en partie liée à l’évolution de la population du Service d’Accueil de Jour pour Adultes de « L’Epi ».

Malgré une évolution notoire de quelques bénéficiaires et l’acquis d’une maturité liée à leur épanouissement, il n’en reste pas moins vrai que, pour certains d’entre eux, la famille connaît progressivement des difficultés dans leur accompagnement, et ce pour diverses raisons aussi louables les unes que les autres. L’âge, les aspirations divergentes, le besoin d’un épanouissement différent lié à une certaine forme d’autonomie, sont autant d’éléments qui amènent la famille à rechercher un Service Résidentiel pour ces adultes.

Par ailleurs viennent s’ajouter des demandes émanant de notre Service Résidentiel pour Jeunes et de l’extérieur, qui nous amènent à envisager la création d’un Service Résidentiel pour Adultes.

Le nom donné au nouveau projet est le fruit d’une réflexion de l’équipe pluridisciplinaire : comme nous voulons impérativement mettre l’accent sur l’interaction que nous allons développer avec le voisinage, la première étape fut de trouver un nom correspondant à un « lieu-dit » du village. « La Houblonnière » est en fait le nom du site sur lequel a été construit le bâtiment actuel qui fut jadis une brasserie.

En janvier 2000, le projet de « La  Houblonnière » est reconnu et agréé par l’AWIPH et en septembre de la même année sont accueillis les premiers bénéficiaires.

Face aux multiples demandes, le projet, initialement prévu pour 13 bénéficiaires, va s’agrandir et porter sa capacité d’accueil fin 2001 à 32 bénéficiaires.

Cette augmentation d’agrément va cependant engendrer des difficultés organisationnelles : initialement, il était prévu que notre SAJA « L’Epi » accueille les bénéficiaires de « La Houblonnière » pour les activités en journée.

Mais les bâtiments de « L’Epi » s’avèrent trop exigus et l’acheminement du matin et du soir pose un réel problème d’organisation.

La décision est donc prise de construire un bâtiment indépendant du SRA sur le site de Rouveroy, afin d’y abriter les activités en journée.

En juillet 2002, « La Houblonnière » se voit dotée d’une toute nouvelle infrastructure, que l’on nommera symboliquement « Le Rigneu » en faisant référence à un ruisseau qui coule paisiblement non loin de là.

Parallèlement à cela, dans l’objectif de répondre au mieux à certaines demandes d’autonomisation de bénéficiaires, 13 places résidentielles adultes supplémentaires sont crées à Erquelinnes.

L’agrément passe donc en 2002 à 45 adultes et à 47 en 2006 sur deux sites distincts ; 32 à Rouveroy et 15 à Erquelinnes sous le nom de « La Houblonnière »

D’un petit projet initial, « La Houblonnière » est devenue en l’espace de deux ans, un service à part entière, l’équipe s’est donc agrandie en conséquence afin de notamment répondre à un critère de pluridisciplinarité indispensable au bon fonctionnement.

En septembre 2003, la structure se voit dotée d’un nouvel espace afin de permettre à chacun d’exercer sa profession dans un minimum de confort.

Il accueille les bureaux ainsi qu’une salle de réunion et de détente pour les bénéficiaires.

Après plusieurs années de fonctionnement et compte-tenu de l’évolution des bénéficiaires et de leur problématique, le constat d’un manque d’espace dans les lieux de vie communs est posé.

En effet, la salle à manger, le salon, la buanderie sont trop exigus et nuisent à rendre un service qualitatif. C’est ainsi qu’en septembre 2007 commencent d’importants travaux d’agrandissement. Par la même occasion, no donnons un coup de jeunesse au bâtiment central (le plus ancien). Ces travaux se sont terminés en janvier 2011.

La Houblonnière se voit ainsi dotée d’une nouvelle cuisine, d’une nouvelle buanderie plus grande, plus fonctionnelle, d’un espace pour les activités de détente, d’une grande véranda intégrant un espace salle à manger et un espace salon. Par ailleurs, l’étage est reconditionné et agrandi afin d’augmenter le nombre de chambres individuelles.

Au terme des travaux, un demande de trois nouvelles places est faite et porte ainsi l’agrément pour le site de Rouveroy à 35.

 

 

 

2. Projet pédagogique

2.1. Objectifs

Permettre à chacun de bénéficier d’une approche individualisée pour créer ses projets de vie.

Offrir un environnement dans lequel les bénéficiaires pourront vivre dans un confort matériel et affectif adéquat et adapté. Veiller à ce que les bénéficiaires se sentent chez eux.

Accompagner et impliquer l’adulte dans ses démarches.

Etre à l’écoute de leurs choix et besoins, les guider dans ceux-ci et adapter le projet en fonction.

Favoriser les interactions, tendre à une vie sociale adaptée aux besoins des bénéficiaires (tant en individuel qu’en collectif).

Oeuvrer à l’épanouissement de la personne.

Veiller au maintien et au développement des potentialités de chacun.

Accompagner le vieillissement, les pertes d’acquis, les dégradations.

Encourager les contacts avec les familles, favoriser les retours, éviter les ruptures et le déracinement de la personne avec son milieu d’origine.

Tenir compte du rythme de chacun et y adapter la prise en charge.

Valoriser l’adulte.

Mettre en place des moyens permettant de garder et/ ou d’acquérir une  certaine autonomie en adéquation avec les compétences, les limites et souhaits du bénéficiaire.

2.2. Activités proposées

Une équipe spécifique composée d’ éducateurs et d’une ergothérapeute propose et anime les activités occupationnelles en journée pour les résidents de la Houblonnière.

Ainsi, « Le Rigneu » propose pas moins de 27 activités différentes sur la semaine. Activités qui ont lieu de 9 h à 16 heures sur le site ou à l’extérieur en fonction de la nature de l’activité.

On peut catégoriser le panel d’activités du Rigneu en 6 groupes :

  • Les ateliers artisanaux : savon, bougies, carterie,…. ;
  • Les ateliers de détente : bien-être, Yoga, éveil aquatique,…;
  • Les ateliers « sportifs » : mini foot, activités avec la FEMA,…;
  • Les ateliers d’expression : expression artistique,… ;
  • Les ateliers d’apprentissage et d’éveil : lingerie, couture, journal,…;
  • Les ateliers de plein air : mini ferme, jardinage, pêche,….

La planification des activités est fixe sur la semaine car dépendante de nombreux paramètres (disponibilité des locaux, des véhicules, des intervenants extérieurs, horaire de l’éducateurs,…).

Après la journée passée au Rigneu, en dehors des temps de repas, de soins, de toilettes, l’équipe du résidentiel propose également des activités aux bénéficiaires en soirée, le week-end et les jours fériés.

Ces activités sont bien évidemment non obligatoires. Il faut en effet considérer que bon nombre de bénéficiaires, après 8 heures passées au Rigneu, souhaitent se reposer.

Pour les plus actifs, différentes activités récurrentes ont lieu : piscine, bowling, contes, jardinage, balades.

A cela viennent s’ajouter des visites culturelles, les participations aux fêtes et animations locales et régionales, des journées à la mer, dans les Ardennes, cinéma, jeux de société, bricolages (décorations de la maison pour les différentes fêtes _ Saint-Valentin, Pâques, Halloween, Noël, …), pétanques, etc… Nous profitons aussi de l’infrastructure à notre disposition sur le site : terrain de foot, de pétanque.

En outre, Le Foyer est ouvert 2 fois par semaine (mardi et jeudi). Il s’agit d’un endroit qui se veut convivial où les bénéficiaires se retrouvent entre amis pour y prendre une collation et participer à des activités ludiques : jeux de société, bingo, soirées foot, concours, cartes, soirée cinéma,…

L’éducateur responsable des loisirs y met à la disposition de tous les éducateurs les informations utiles à la planification de sorties (infos locales, régionales et nationales sur les animations et festivités).

Nous participons activement au carnaval du village ainsi qu’aux festivités annexes. Notre groupe, « Les Houblonneux », auquel sont venus s’ajouter des bénéficiaires d’autres institutions, compte aujourd’hui près de 100 participants.

Outre les personnes costumées, nous avons notre propre batterie de musique composée de bénéficiaires du SAJA « L’Epi ».

Par ailleurs, notre mini-ferme est également ouverte à l’extérieur, des visites didactiques étant proposées aux enfants. Ainsi que l’atelier « Poterie, un samedi par mois, l’éducatrice propose une initiation aux techniques de poterie pour tout adulte et enfant à partir de 14 ans.

Des stages pour enfants ont lieu 3 à 4 fois par an durant les congés scolaires. Cette formule met le bénéficiaire en avant, il parraine un enfant et lui fait partager ses compétences.

Signalons aussi notre collaboration avec la Féma. Nous participons activement aux activités et compétitions sportives organisées par la Féma (bowling, foot, netball, boccia, pétanque, stage catamaran,…).